PARIS - Nouveau duel juridique pour Hermitage

— 

La Défense (92) verra-t-elle un jour les tours jumelles Hermitage ? Nouvel acte aujourd'hui de la saga juridique qui freine le projet de la société russe Hermitage. Bouchra refuse de quitter l'appartement qu'elle loue depuis 2004, empêchant la destruction de 40 HLM. Logis-Transports, le bailleur social de son quartier des Damiers, a assigné en justice cette femme, assurant qu'il lui avait proposé onze appartements. Aucun qui corresponde à son logement actuel selon elle. « Avec ce qu'ils m'ont fait subir, j'irai jusqu'au bout », confie Bouchra, qui évoque des menaces, un loyer qui double, le courrier qui n'arrive jamais. Le Tribunal d'Instance de Courbevoie doit trancher aujourd'hui. Mais les destructions ne pourront de toute façon pas avoir lieu. Car le 13 octobre, le Tribunal de Grand Instance de Nanterre a interdit toute démolition avant qu'un accord ne soit conclu avec les riverains, sous peine d'amendes. Autre obstacle : d'autres locataires de logements intermédiaires refusent d'être relogés.O. G.