Bienvenue dans l'univers de Foujita

©2006 20 minutes

— 

L'endroit est très couru... chez les Japonais. La maison-atelier de Foujita, le plus célèbre des peintres modernes nippons, à l'orée de la vallée de Chevreuse, est un havre de calme et de verdure. Il faut traverser le plateau de Saclay (Essonne) jusqu'à Villiers-le-Bâcle pour découvrir l'univers intime de l'artiste. Ceci est un « lieu de mémoire », comme l'a voulu la quatrième et dernière épouse du peintre, qui l'a cédé au conseil général de l'Essonne. Ouvert au public en 2000, l'endroit était resté assez confidentiel jusqu'à cette année. Puis vint 2006, décrétée Année Foujita au Japon. Pour les 120 ans de sa naissance, le musée national d'Art moderne de Tokyo lui consacre une rétrospective. Les journalistes japonais sont nombreux à faire le voyage jusqu'à Villiers-le-Bâcle.

La France, qui ne lui a jamais consacré d'exposition majeure, restaure de grandes toiles d'importance, datant de la fin des années 1920. Elles seront exposées l'an prochain au domaine de Chamarande, le département de l'Essonne organisant à son tour une Année Foujita en 2007. Ici, pas un pinceau n'a bougé depuis la mort de l'artiste, en 1968. Une maison « modeste mais personnalisée par le peintre qui a soigné chaque détail, l'a meublée à la fois d'artisanat ancien chiné et de design moderne », commente la conservatrice, Anne Le Diberder.

Le lieu témoigne aussi du virage mystique du peintre à la fin de sa vie. Installé en France en 1950 après avoir passé la guerre dans son pays, il obtient la nationalité française. Dans sa retraite de la vallée de Chevreuse, l'ex-figure excentrique du Montparnasse des années 1920 s'essaie à la fresque religieuse. Converti au catholicisme, il se fait prénommer Léonard comme de Vinci et envisage de concurrencer la chapelle Sixtine de Michel-Ange. Son atelier porte une trace émouvante de cette esquisse.

Sophie Caillat

* 7, route de Gif, 91190 Villiers-le-Bâcle. Tél. : 01 69 85 34 65. Ouvert les week-ends et exceptionnellement le mercredi 19 avril et le lundi 8 mai.