Huchon roule à 170 km/h sur l'autoroute et se fait retirer son permis de conduire

POLITIQUE Le président de région roulait à fond avec sa voiture de fonction sur l'autoroute A13 alors qu'il rentrait de week-end...

Magali Gruet

— 

Jean-Paul Huchon s'est vu retirer son permis sur le champ suite à un excès de vitesse.
Jean-Paul Huchon s'est vu retirer son permis sur le champ suite à un excès de vitesse. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Un exemple à ne pas suivre. Dimanche après-midi, le président (PS) de la région Ile-de-France s'est fait contrôler à plus de 170 km/h par la gendarmerie sur l'autoroute A13, à la hauteur d'Evreux, en direction de Paris. Sur un tronçon limité à 130 km/h. Et avec sa voiture de fonction du conseil régional.

Le président est récidiviste

Flashé à 171 km/h, il a été pris en chasse par les gendarmes. Comme le veut la loi, ils lui ont immédiatement retiré son permis de conduire. Il lui en coûtera également quatre points, 135 euros d’amende forfaitaire, et son permis pourrait être suspendu pour trois ans maximum. Il devra aussi accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Au juge d’en décider lorsqu'il sera convoqué. Un délit commis au volant de sa voiture de fonction, une Saab qu'il a le droit de conduire à des fins personnelles.

Lundi, l'intéressé ne souhaitait répondre à aucune question, et s'était retranché dans son bureau quand son service de communication a tenté d'aborder l'incident pour savoir quelle stratégie adopter. «C’est hors de question», leur a t-il lancé quand ils ont proposé de communiquer.

Chez les gendarmes d'Evreux, on refusait également de donner plus de précisions sur ce dossier sensible, mais on notait tout de même que le président de région s'était fait prendre bêtement. «L'A13 est un axe très surveillé les vendredis, samedis et dimanches. En plus, là, c'était un départ de vacances, notre vigilance était renforcée, on avait mis des moyens pour bien faire notre travail», confie un gendarme. L'édile n’en est pas à son premier délit du genre. En 2008, il avait déjà subi un retrait de permis de quinze jours pour excès de vitesse.