Fin de siège à la Sorbonne

— 

 Entrée libre place de la Sorbonne. Les murs antiémeutes qui encerclaient l’université depuis quatre semaines sont démontés par les policiers depuis hier.Le quartier avait été transformé en véritable bunker durant les manifestations anti-CPE, bouclé par les forces de l’ordre et ceinturé de barricades talliques de plus de deux tres de haut pour repousser les étudiants. Ceuxci avaient «pris » la Sorbonne le 10 mars et en avaient été délogés le lendemain. En réponse, la police avait dressé des barricades le 17 mars, devant lesquelles les manifestants sarrêtaient régulièrement pour demander la libération de leur université. De nombreux slogans y avaient été tagués, notamment «Police partout, justice nulle part ».La Sorbonne rouvrira ses portes à la fin des vacances scolaires, le 24 avril.