Une sieste, et ça repart. Depuis que le premier bar à sieste de Paris s'est installé il y a trois semaines passage de Choiseul (2e), il devient possible de caler une petite pause reposante le midi. ZZZ Zen propose des siestes sans réservation de 15 à 45 minutes (de 12 à 27 €, ou de 7 à 16 € avec abonnement) modulables : dans le noir ou dans une ambiance tamisée, avec ou sans massage, dans un fauteuil ou un lit.
Sur quatre étages, le bar propose plusieurs ambiances. Au sous-sol, des sièges et aquarium pour la fishpédicure et massages de crâne par une esthéticienne. Au premier, on se glisse dans des fauteuils de cosmonautes : à l'aide d'un système d'air, il vous masse des pieds à la tête en passant par les bras et les cuisses embaumés dans des parfums d'huiles essentielles. Au second, on se détend avec musique zen sur un lit, où des pierres de jade vous malaxent doucement le corps. « Etudiant, j'avais fait un exposé sur l'éloge de la lenteur, maintenant je travaille dans la slow attitude !, raconte Christophe Chanhsavang, son créateur. J'ai quitté mon boulot dans la finance il y a quelques mois pour faire quelque chose de plus funky et de plus utile. Je trouve les Parisiens trop stressés. Ce quart d'heure de relaxation peut changer leur quotidien. » Et dans ce quartier d'affaires, le concept séduit. Seul obstacle, le mot sieste. « Il reste un tabou, les clients ont peur de croiser leurs collègues ! »O. G.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.