Pour ne pas rester à la porte du Fooding

©2006 20 minutes

— 

Interview d'Alexandre Cammas, cofondateur du Fooding

Le Wine & Fooding Tour fait son deuxième arrêt de la saison 2006 ce soir au Delaville Café (10e). A partir de 19 h, les personnes munies du mot de passe pourront goûter aux tapas de la chef Flora Mikoula. Et cela, gratuitement, grâce au soutien de sponsors privés.

Comment faire pour intégrer vos soirées malgré l'affluence ?

D'abord, participer à une fête Fooding nécessite de s'informer afin de savoir qu'elle a lieu, d'aller régulièrement sur www.lefooding.com, d'y trouver le mot de passe, de fréquenter nos adresses fétiches où le programme est distribué...

Comment maîtriser l'ampleur de l'événement ?

En adaptant la communication à la capacité d'accueil du lieu. Par exemple, ce soir, on attend environ 800 personnes, sur l'ensemble de la soirée, qui dure jusqu'à 23 h. Les vignerons d'Alsace viendront bien accompagnés... et les tapas seront préparées par la méridionale Flora Mikoula.

Auriez-vous un dernier conseil à donner à nos lecteurs pour se faire une petite place ?

D'arriver tôt et, surtout, avec le sourire.

Recueilli par Sophie Caillat