Beaugrenelle est en train de sortir de terre

William Molinié

— 

Le chantier Beaugrenelle est désormais dans la phase active de construction.
Le chantier Beaugrenelle est désormais dans la phase active de construction. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Derrière les palissades de sécurité, le chantier du centre commercial Beaugrenelle (15e) s'accélère. La dernière des sept grues a été montée lundi. La phase de démolition est terminée, place à la construction. « A partir de maintenant, c'est un étage par mois », avance Vincent Rabier, responsable gros œuvre et logistique chez Bouygues, l'entreprise qui chapeaute le chantier du futur centre, censé être livré au printemps 2013. Situés en plein Paris, coincé entre les tours Beaugrenelle et la Seine, traversés par la rue Linois, les travaux nécessitent une organisation logistique très précise. « Nous ne pouvons pas stocker les matériaux à l'extérieur. Nous avons donc construit en hauteur des espaces d'entrepôts », poursuit Vincent Rabier qui annonce que 35 000 m3 de béton vont être coulés dans les prochains mois.

Gigantisme et spéculation
Pour l'heure, 50 % des 120 espaces commerciaux ont été commercialisés. Un cinéma multiplex de 2 008 fauteuils sera construit sur l'îlot ouest. De l'autre côté de la rue, ce seront surtout des boutiques de vêtements et d'équipement de la maison. « L'idée est d'en faire un nouveau rendez-vous urbain et un point de parcours le long de la Seine pour les touristes et les habitants de l'ouest francilien », détaille Jessica Faule, responsable construction chez Gecina, partenaire financier de la SCI Beaugrenelle, propriétaire du futur centre commercial. De leur côté, certains riverains réunis en collectif regrettent le « gigantisme » et la « spéculation » qui émaillent le projet Beaugrenelle. Ils ont déposé des recours juridiques, en vain, et continuent de demander la « refonte à taille humaine du projet afin qu'il respecte les équilibres du quartier : mixité sociale, cadre de vie, commerces », estime le Comité de défense de Beaugrenelle Front de Seine - Charles Michels. Pour les acteurs du projet, le nouveau centre commercial permettra de « redonner un nouveau souffle à ce quartier qui avait mal vieilli ».