PARIS - Il avoue avoir tué les retraités

— 

L'homme interpellé vendredi à Orly à la sortie d'un avion en provenance d'Algérie, car il était soupçonné du meurtre d'un couple de retraités début septembre à Maurepas (Yvelines), est passé aux aveux. Placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Versailles, il a expliqué qu'il s'était lié d'amitié avec le couple, qui avait accepté de le domicilier chez lui, mais qu'il les avait assassinés suite à une dispute à propos d'une facture. Il leur avait ensuite volé leurs cartes bancaires, avant de s'envoler pour l'Algérie, son pays d'origine.