Fusillade de Tremblay-en-France: Quatre intrus encagoulés à l'hôpital

POLICE La chambre de la victime a été placée sous surveillance 24h/24...

H. C.

— 

Dans la nuit de samedi à dimanche, quatre individus encagoulés se sont introduits à l'intérieur du service d'orthopédie-traumatologie situé au 3e étage de l'hôpital Beaujon, à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Surpris par une infirmière, «ils lui ont expliqué sommairement qu'ils cherchaient la chambre d'un individu blessé» lors d'un règlement de compte sanglant survenu mercredi dernier à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), révèle une source policière.

Un tireur avait alors tué deux personnes et en avait blessé une autre avant de s'enfuir. Un suspect, reconnu par plusieurs témoins, a été arrêté le lendemain et vient d'être mis en examen. Les intrus ont réussi à s'enfuir à bord d'un véhicule immatriculé en Seine-Saint-Denis. Depuis, les forces de l'ordre effectuent des rondes régulières dans le secteur de l'hôpital, mais aucun suspect n'a été interpellé, a déclaré la police. La chambre de la victime est aussi gardée vingt-quatre heures sur vingt-quatre par un policier.