De l'amiante « sous forme liée » dans des rames du métro

— 

La 13 est en cours de désamiantage.
La 13 est en cours de désamiantage. — RACKAM / SIPA

Les lignes 7 et 8 du métro présentent-elles un risque pour les Parisiens ? C'est ce qu'affirment les salariés d'une société cannoise. Ansaldo Breda, spécialisée dans la remise à neuf de matériel roulant, rénove actuellement les rames de la ligne 13. « Nous avons dû procéder à un désamiantage, révèle Mohamed El Khattari, le secrétaire du comité d'entreprise. Et de l'amiante, il y en a aussi sur les lignes 7 et 8, que nous aurions dû également traiter. » Mais la commande, optionnelle, sur ces deux autres lignes, est pour l'instant écartée, mettant notamment en difficulté la société. De son côté, la RATP exclut tout risque sanitaire. « Les rames des lignes 7, 8 et 13 ont déjà été traitées en chantier de désamiantage afin de retirer tout l'amiante pouvant se révéler dangereux, et ceci conformément à la réglementation en vigueur », fait valoir une porte-parole. Sur la ligne 13, « Ansaldo Breda a été amené à intervenir dans des zones comportant de l'amiante sous forme liée. Elle a du, afin de répondre à la législation en assurant la protection de ses employés, faire procéder au désamiantage partiel des zones concernées, situées essentiellement sous le plancher.» Mais selon elle, cette opération n'est pas nécessaire sur les lignes 7 et 8, qui ne subissent pas de rénovation.À Cannes, Thibaud Roques