PARIS - Trop barbu pour la mairie

— 

Menacé de révocation pour port de barbe ostentatoire. Un fonctionnaire musulman de la mairie de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis) est suspendu en attendant une commission de discipline, fin septembre, au terme de laquelle il pourrait perdre son emploi, a révélé hier RTL. Sa faute : un « manquement aux obligations de réserve et de neutralité à travers le port d'un signe distinctif ». Le maire divers gauche de la ville, François Asensi, a déclaré hier qu'il n'était pas au courant et qu'il demanderait l'annulation de la procédure.