évacuation de la montagne de déchets

Mickaël Bosredon

— 

Nathalie Kosciusko-Morizet a lancé hier le démantèlement du tas de détritus à ciel ouvert.
Nathalie Kosciusko-Morizet a lancé hier le démantèlement du tas de détritus à ciel ouvert. — DURAND FLORENCE/SIPA

Plus aucun départ de feu n'a été enregistré depuis le mois de mai dernier. Mais le site continue d'être arrosé constamment, au cas où. Dans quelques mois, il aura complètement disparu. La ministre de l'Environnement, Nathalie Kosciusko-Morizet, a annoncé hier le calendrier d'évacuation de la montagne de 150 000 m3 de déchets amoncelés à Limeil-Brévannes (Val-de-Marne). Une phase d'évacuation « test » a débuté hier, mais le processus entrera réellement en action à la fin du mois. Il devrait durer quatre à cinq mois. Entre 10 % et 40 % des déchets seront évacués par voie fluviale via Bonneuil-sur-Marne jusqu'à Limay (78). Le reste partira par camion à Claye-Souilly (77).

Gérant condamné
Jusqu'à 90 convois par jour sont prévus pour effectuer la tâche. Les déchets, issus de chantiers du BTP pour la plupart, seront triés sur place. La préfecture du Val-de-Marne se méfie de la présence de déchets dangereux. Ce qui coûterait (encore) plus cher au propriétaire du site. Il a déjà été condamné le 18 juillet à dix-huit mois de prison avec sursis, et doit provisionner une somme de 9 millions d'euros pour financer les travaux de démantèlement, qui vont se chiffrer à 14 millions d'euros. Sa société, LGD Environnement, avait été mise en liquidation judiciaire le 28 avril. Elle avait installé illégalement ce site de stockage en 2002, et malgré différents procès-verbaux, avait continué d'y amasser les déchets d'une cinquantaine d'entreprises.

Mesures

La ministre a annoncé deux décrets pour 2012. L'un obligera les installations classées à provisionner des cautions. L'autre permettra la traçabilité des déchets. NKM souhaite enfin instaurer un système d'amende, pouvant aller jusqu'à 150.000 €, que les préfets pourraient appliquer dans des délais rapides lorsqu'il y a infraction.