S'estimant insulté, Placé porte plainte

— 

Jean-Vincent Placé, tête de liste écolo aux sénatoriales dans l'Essonne, ne digère pas l'affaire, et va porter plainte. Samedi, le député UMP Alain Marleix l'avait traité de « Coréen national » lors d'une interview sur Public Sénat. L'intéressé ne décolère pas. « J'ai appris ces propos par Twitter. J'étais furax, et je le suis toujours, confie-t-il à 20 Minutes. J'ai été adopté par mes parents, je suis Français, même si j'ai été abandonné dans un orphelinat de Corée du Sud. J'ai eu un parcours honorable, et j'ai eu la chance de ne pas subir le racisme, à part quelque quolibets à l'école. J'ai l'impression d'être revenu 35 ans en arrière. Cette attaque est dans la continuité du climat actuel. Entre les Roms, les Auvergnats, les binationaux, il y a une lepénisation du dialogue. Je n'étais pas enclin à porter plainte mais j'ai reçu des dizaines de messages de soutien, notamment de parents qui ont adopté. Ils m'ont poussé à marquer le coup. Je travaille ma plainte avec mes avocats, elle sera déposée rapidement ».M. G.