Prison pour torture sur handicapé

©2006 20 minutes

— 

La cour d'assises des mineurs des Hauts-de-Seine a condamné jeudi soir cinq hommes à des peines de trois à sept ans de prison pour tentative de viol avec tortures ou actes de barbarie. L'avocat général avait requis des peines de cinq à dix ans d'enfermement.

Lors d'une soirée alcoolisée en mai 2003 à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine), les condamnés avaient attaché, bâillonné et violenté pendant plusieurs heures leur « logeur ». Ce dernier, handicapé mental léger, avait pour habitude de loger des marginaux en échange de relations homosexuelles. Les cinq condamnés, dont deux étaient mineurs au moment des faits, faisaient partie de ses locataires occasionnels, certains depuis plusieurs mois.