Le privé investit le marché de la recherche d'emploi

©2006 20 minutes

— 

Le conseil général des Hauts-de-Seine fait appel au privé pour « accompagner les RMistes longue durée vers le retour à l'emploi ». La société Ingeus, qui a remporté en décembre l'appel d'offres lancé par le département, ouvre aujourd'hui une première antenne « d'accompagnement » à Asnières. Deux autres suivront à Nanterre et Antony.

Dans le cadre du dispositif « Energie emploi 92 », Ingeus est missionné pour prendre contact et placer les 14 000 personnes touchant le RMI depuis plus de deux ans dans les Hauts-de-Seine. « Six mille d'entre elles sont considérées comme prioritaires », estime Louis-Charles Bary, vice-président UMP du conseil général. « Ingeus est chargé d'en incorporer 300 à 400 par an », poursuit l'élu, sans préciser de quel type de contrat il peut s'agir. Le dispositif court sur quatre ans et coûtera cinq millions d'euros par an à la collectivité.

Ingeus est une société australienne présente depuis un an seulement en France, à Lille et Rouen, via un partenariat avec l'ANPE et l'Unedic. « L'évaluation en cours sur ces deux agglomérations montre des signes positifs », estime Jean-Louis Tauzin, son directeur pour la France.

Sa méthode ? « Nous sommes complémentaires de l'ANPE, qui a une démarche généraliste. Un conseiller accompagne le RMiste dans sa recherche d'emploi, et après également. Car le but est qu'il reste en place au moins un an. »

Mickaël Bosredon

Le département, présidé par Nicolas Sarkozy, compte 28 570 RMistes, dont environ 14 000 de longue durée. Ce chiffre est en croissance régulière. Ingeus proposera un accès gratuit au téléphone et à Internet dans ses locaux. Pour obtenir des renseignements sur ce dispositif, un numéro vert a été créé : 0 800 00 13 33.