Les entreprises forcées à la diversité

— 

4 500  marchés publics signés en 2010.
4 500  marchés publics signés en 2010. — BASTIAN / CARO FOTOS / SIPA

Des mesures pour lutter contre les discriminations. La Ville de Paris a présenté hier sept actions visant à assurer une meilleure promotion de la diversité dans les marchés publics qu'elle signe avec les entreprises privées. L'année dernière, 4 500 marchés publics ont été signés, pour un montant de plus d'un milliard d'euros. « Il est illégitime que des sociétés qui prétendent accéder au marché de la République ne respectent par la loi de la République », justifie Louis-Georges Tin, porte-parole du conseil représentatif des associations noires (Cran).
Désormais, un questionnaire sera systématiquement proposé aux entreprises qui devront s'interroger sur leurs pratiques en matière de diversité et en faire la publicité auprès de leurs fournisseurs. « Ce qui est important, c'est le caractère systématique de ces mesures », souligne Seybah Dagoma, adjointe PS au Maire de Paris chargée de l'économie sociale et solidaire. Par ailleurs, un bilan six mois avant la fin de l'exécution du marché devra être réalisé par le titulaire du marché afin d'évaluer les démarches entreprises dans le domaine de la lutte contre les discriminations. « ça nous permet de mesurer l'écart entre ce que l'entreprise dit et ce qu'elle fait réellement », précise Camille Montacié, adjointe PS chargée des marchés et de la politique des achats. Pour mettre la pression sur les entreprises, la Ville menace par ailleurs de renforcer les recours en justice contre les sociétés qui ne respecteraient pas leurs engagements.W. M.