Le commissaire en garde à vue

— 

Le commissaire divisionnaire de Colombes (Hauts-de-Seine) a été interpellé à son domicile, mardi à 6 h du matin. Il est soupçonné de « trafic d'influence » en lien avec son activité de commissaire, a indiqué Christophe Crépin du syndicat de police Unsa. L'interpellation, réalisée par des policiers de l'inspection générale des services (IGS), était sous l'ordre d'un juge parisien. Le commissaire François Ottaviani aurait « renseigné un commerçant sur une enquête dont il faisait l'objet », croit savoir la radio RTL.W. M.