Un plan d'accès aux soins

Hélène Colau

— 

Le nombre de médecins va diminuer.
Le nombre de médecins va diminuer. — VALINCO/SIPA

«Paris a la réputation de bénéficier d'une grande concentration de médecins, reconnaît Jean-Marie Le Guen, adjoint (PS) au maire de Paris chargé de la santé. Mais en réalité il y a relativement peu de généralistes en secteur 1 et ils sont mal répartis sur le territoire. » Il présentait hier un « Programme parisien de renforcement de l'offre de soins de premier recours », élaboré en concertation avec l'Assurance-maladie.

Pénurie dans le Nord-Est
Le nombre de généralistes parisiens qui ne pratiquent pas de dépassement d'honoraires est en effet inférieur à la moyenne nationale : 9 pour 10 000 habitants, contre 9,7 pour 10 000 dans le pays entier. C'est dans le quart Nord-Est (18e, 19e et 20e) que la situation est la plus préoccupante. Elle risque de s'aggraver ces prochaines années : les praticiens libéraux sont souvent âgés et deux jeunes seulement s'installent chaque année à Paris. Pour éviter une crise sanitaire, la Ville va donc débloquer 2 millions d'euros destinés à la création de centres ou de maisons de santé. « Il existe une trentaine de gros centres à Paris, il en faudrait une vingtaine d'autres, estime Jean-Marie Le Guen. Ce fonds devrait déjà permettre d'en ouvrir sept ou huit. » Par ailleurs, un nouveau label « Paris Santé » sera attribué aux établissements signataires d'une charte de qualité. Ceux-ci devront pratiquer les tarifs du secteur 1 et le tiers-payant, une garantie pour les patients de ne pas avoir à avancer des centaines d'euros.
Le programme vise également à décharger les services d'urgences. Pour cela, la Ville propose que les centres de santé restent ouverts plus tard le soir. « Nous négocions pour qu'ils ferment à 19 h au lieu de 17 h et c'est en bonne voie, assure Jean-Marie Le Guen. Il faudrait aussi qu'une structure ou deux par arrondissement reste ouverte jusqu'à 22 h ou 23 h. Cela pourrait aboutir dans environ six mois. »

Nouveaux centres

Un centre et une maison de santé vont ouvrir prochainement dans le 11e, peu doté en médecins. Une autre maison de santé s'implantera aux Batignolles (17e). Enfin, une demande a été dépose pour créer un centre dans les futures Halles (1er).