L'appli qui guide vos peurs

High-Tech Une application iPhone mesure le taux d'insécurité à Paris

William Molinié

— 

DR

Quinze mille téléchargements en une semaine. La douzième place sur l'App Store. « BeSafe » est sur le point de faire le buzz sur internet. Cette application iPhone payante lancée il y a une dizaine de jours évalue le niveau d'insécurité de 80 quartiers parisiens en fonction de l'heure.

Localisation des gangs et crimes
« Nous nous basons sur des données publiques et des rapports de la préfecture et de la mairie », assure Raphaël Toper, 20 ans, étudiant à la Sorbonne et l'un des trois créateurs de l'application. Sans grande surprise, les 10e, 18e et 19e sont classés parmi « les plus dangereux » et les 6e, 7e et 16e sont « les plus safe » en matière de vols, pickpocket, agressions… Des icônes permettent de localiser les « gangs », les « stations de métro dangereuses » et les crimes. Certains estimeront que ce concept cultive la peur de l'usager, notamment à cause d'une jauge, sorte de « racaille-au-mètre » sur six niveaux d'insécurité. Faux, répond très sérieusement Raphaël. « C'est un outil pour les noctambules. On a tous été confrontés à l'insécurité. On prévient juste les citoyens en donnant les chiffres bruts sans dire s'il faut ou non fréquenter ces lieux », affirme-t-il, précisant n'être encarté dans aucun parti mais « de sensibilité de droite ». Cette cartographie laisse les policiers perplexes. « Il n'y a rien de fiable. Les données sont prises dans la presse et pas toujours actualisées », glisse Rocco Contento, responsable parisien du premier syndicat de gardiens de la paix, Unité-SGP-Police. « Ce gadget joue sur les peurs et le ressenti personnel qu'on a de l'insécurité », relève de son côté la préfecture de police.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.