Déchets en flammes et à ciel ouvert à Limeil

— 

Le tas d'ordures de Limeil-Brévannes aurait pollué les nappes phréatiques alentours.
Le tas d'ordures de Limeil-Brévannes aurait pollué les nappes phréatiques alentours. — V. WARTNER / 20 MINUTES

La pluie qui est tombée hier a offert un moment de répits aux riverains du tas d'ordures qui s'amoncelle à Limeil Brévannes (Val-de-Marne), mais le problème reste entier. Depuis un mois, cette énorme décharge à ciel ouvert brûle sans que les pompiers parviennent à circonscrire le feu. La société qui exploite cette décharge est en effet en liquidation judiciaire, et ne prend plus en charge son entretien. Les fortes chaleurs de ces dernières semaines ont ainsi déclenché des départs de feux en série, mobilisant des pompiers 24 h/24. Si l'exploitant est convoqué fin juin pour s'expliquer sur ses responsabilités, les riverains du quartier des Musiciens vivent au rythme des caprices du tas d'ordures. Certains commencent à se plaindre de problèmes respiratoires ou de maux de tête. Cette semaine, un plan d'urgence doit être mis en place par le préfet, avec arrosage de la décharge en permanence.