Un musicien dans votre salon

Hélène Colau

— 

Alex Beaupain (au piano) et sa violoncelliste ont joué une dizaine de chansons.
Alex Beaupain (au piano) et sa violoncelliste ont joué une dizaine de chansons. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Une « Scène de ménage » comme celle-là – c'est le nom de l'opération –, ça fait rêver. Qui ne voudrait pas recevoir chez soi un artiste en concert privé ? Pour les abonnés du centre culturel Paul-Bailliart*, à Massy (Essonne), c'est possible. Il organise régulièrement des con­certs de poche chez ses fidèles, donnés par des artistes qui se produiront ensuite dans la salle.
Ce jour-là, c'est Jean-Pierre qui reçoit. Il a convié une trentaine de personnes, des amis, de la famille, quelques voisins pour écouter le chanteur et compositeur de musique de films Alex Beaupain, connu notamment pour la bande originale des Chansons d'amour. « C'est la première fois que je vais rencontrer un musicien de renom, confie Jean-Pierre, un peu nerveux. Je joue de la guitare, peut-être qu'après on pourra faire un petit bœuf. »

La voix du dimanche
Face à la baie vitrée qui donne sur un balcon fleuri, une scène a été improvisée. Le chanteur et sa violoncelliste règlent leurs instruments, un technicien branche des spots. C'est parti pour quarante minutes de concert, dans une ambiance intime. « Désolé, c'est la voix des lendemains de fête », s'excuse Alex Beaupain. Mais le public, assis sur des chaises disposées dans le salon, lui est acquis. De temps en temps, la porte s'ouvre sur un retardataire. L'artiste en profite pour plaisanter. Avant de chanter un extrait d'une BO écrite pour un prochain film, il prévient : « C'est une exclusivité, imaginez que je suis Catherine Deneuve. Et à vos téléphones : demain c'est sur YouTube. » Le concert est trop vite passé, l'artiste aura droit à un rappel. Sorti de scène, il accepte un petit verre. « C'est un peu flippant, confie-t-il. Sur scène, on ne voit pas les gens. Là, on va chez eux, on leur chante des chansons intimes. » Les spectateurs, qui ne le connaissaient pas forcément, sont incités à venir au concert. « On n'avait pas prévu d'y aller, ce n'est pas notre style habituel, constate un couple. Mais ça nous donne plutôt envie. »