Paris ignore l'ampleur de son patrimoine

©2006 20 minutes

— 

Elle est si riche qu'elle a du mal à évaluer tout ce qu'elle possède. La Ville de Paris est épinglée dans un chapitre du rapport annuel de la Cour des comptes, publié hier, pour « la mauvaise comptabilisation de son patrimoine, exceptionnel tant par son importance que par son prestige ». Le niveau d'approximation est tel que « la sincérité du bilan de la Ville s'en trouve affectée », selon les experts. Le rapport cite une somme de 14,1 milliards d'euros inscrite au titre du patrimoine de la Ville dans son bilan 2001, mais estime que celle-ci « ne peut être considérée comme fiable ». Hier, la municipalité a évalué son patrimoine à 14,86 milliards d'euros en 2005.

Des spécificités parisiennes expliqueraient ce particularisme, comme le grand nombre de conseils d'arrondissement ou le fait que Paris soit à la fois une commune et un département. Par exemple, la Sorbonne est propriété municipale, tout en abritant des activités relevant de l'Etat. « Il arrive qu'on possède les sols et pas le bâtiment qui est dessus », commente la mairie. L'Hôtel de Ville souligne que les comptes analysés concernent la période 1996-2002. L'équipe Delanoë « a entrepris de gros efforts, reconnaît la Cour. Mais les défauts sont toujours présents. »

Sophie Caillat

Un outil informatique entièrement redéfini doit être opérationnel en 2007. Il permettra une estimation en temps réel du patrimoine de la Ville.