Tourisme underground à roulettes

Oihana Gabriel
— 
L'association propose notamment une visite du 19e à trottinette qui débute Place des Fêtes.
L'association propose notamment une visite du 19e à trottinette qui débute Place des Fêtes. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Le tourisme éthique et écolo n'est pas réservé aux pays lointains, mais s'applique aussi aux quartiers populaires parisiens. Faire le tour du 19e à roulettes, voilà la plaisante proposition de l'association Ça se visite. Loin du parcours balisé Tour Eiffel-Champs Elysées pour visiteurs pressés, l'association invite ce matin des groupes au maximum de 20 personnes à prendre 3 heures et des trottinettes pour faire un parcours de Jourdain à Belleville en passant par les Buttes-Chaumont. C'est l'une des vingt-cinq promenades à thème proposées (de 10 à 15 €) sur le site www.ca-se-visite.fr avec, entre autres, visite du canal de l'Ourcq, le nord-est by night, balade autour de l'art de la rue.

Arrêts insolites
Après deux moutures qui ont échoué, le projet en est à sa troisième version et multiplie les récompenses. « Notre premier projet était centré sur la réinsertion de jeunes en difficulté qui connaissent bien leur quartier, raconte Sébastien, un accompagnateur-révélateur de quartier qui menait la visite du 19e à trottinette en mars. Mais depuis janvier 2009, nous avons laissé tomber cet aspect pour nous concentrer sur du tourisme professionnel et alternatif. » Rendez-vous 9 h 30 au métro Parmentier pour aller récupérer les engins à roulettes modulables. Après une mise en jambe Place des Fêtes, Sébastien dévoile l'histoire du quartier de la Mouzaïa, îlot de maisonnettes encerclé par des grands ensembles. La balade est ponctuée par des anecdotes, mais aussi des arrêts dans des spots insolites. Comme cette galerie G, installée dans un ancien parking de 350 m2. « Nous emmenons le public dans des quartiers peu touristiques et encourageons la découverte d'acteurs et de projets innovants. La pierre, le patrimoine, c'est important. Mais les gens ont envie de voyager autrement. » Deuxième stop à Débrouille et compagnie, une boutique d'objets recyclés qui propose des ateliers pour faire des tongs en pneu ou un sac en capsules. Pratique et décalée ce genre de visite de Paris devrait faire des petits.