« Une voie perdue pour les voitures »

— 

DR

Robert Palluat

de Besset
Président de l'Auto­mobile club de Paris
« Cela fait partie d'un plan d'ensemble, avec la semi-fermeture des voies sur berges. On a l'impression que la Mairie se rend compte qu'elle a fait une bêtise et essaie de se rattraper. La perte d'une voie de circulation pour les voitures sur les boulevards aura des conséquences. Les automobilistes vont devoir passer ailleurs, mais où ? »