Election tendue entre écolos et cocos dans le 94

— 

Les tensions de campagne entre écologistes et gauche de la gauche n'étaient pas apaisées hier, lors de l'élection du président conseil général du Val-de-Marne. Christian Favier (PCF) a été réélu à son poste avec 36 voix, contre 16 pour le candidat de l'UMP, mais a décidé d'enlever les deux vice-présidences aux écolos pour mauvaise conduite. EELV s'était en effet maintenu contre le Front de gauche au second tour, provoquant des triangulaires dans deux cantons, dont un que le Front de gauche pensait pouvoir emporter en y allant seul face à la droite. « Ca a clashé », admet un membre du cabinet du président. Une division qui n'empêchera pas l'alliance de gauche de diriger le département, le PS s'étant, lui, rallié entre les deux tours. Et les écolos ne devraient pas être un obstacle non plus car ils ont promis de se rallier au président. D'ailleurs, hier, ils ont fait un premier pas en votant pour sa réélection et en ne s'abstenant pas. « Ils ont tenu parole, il faut leur reconnaître cela », admettait hier un membre du Front de gauche. Magali Gruet