Jeunes météorologistes en herbe

— 

La météo expliquée par des tests.
La météo expliquée par des tests. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Un futur Joël Collado, spécialiste météo à Radio France, se cache peut-être parmi les six cents élèves participant à l'école météo. Ce projet porté par Météo France et l'académie de Paris depuis 2009 invite cette année 36 classes de CM1 et CM2 à goûter à la météorologie. Hier, ces élèves des académies de Paris et de Créteil ont visité la Cité des sciences et de l'industrie (19e). Une dernière étape pour les enfants qui ont élaboré toute l'année des expériences, outils et dessins pour se familiariser avec les températures, les anticyclones et tornades. Certains ont même présenté un bulletin météo devant une caméra. « On a construit un anémomètre (un appareil de mesure du vent) et dessiné une rose des vents », explique Virette, 10 ans. « On a placé des thermomètres dans différents endroits de la cour pour faire des relevés », raconte Bastien de l'école Bignon (12e). Hier, les élèves ont assisté à une démonstration d'expériences ludiques. A l'aide de bouteilles, air liquide et eau, un professeur-showman dévoile comment se forme un éclair ou pourquoi le vent souffle. « Voilà un nuage de compétition », s'exclame l'expérimentateur qui interroge et impressionne le public enthousiaste. Mais hier la récompense était un peu gâtée par un mouvement social qui a empêché les élèves de visiter la Cité des enfants. L'institutrice tente de consoler les enfants déçus de retourner à l'école : « On va pique-niquer au soleil. Une grève, ça fait partie des choses qu'on ne peut pas prévoir… comme la météo ! »Oihana Gabriel