Le Grand Ecran Italie baisse le rideau

© 20 minutes

— 

Ce soir, c’est la dernière séance. A 20 h 40, King Kong poussera un ultime cri dans la salle dolby stéréo du Grand Ecran Italie (13e). Impuissant à empêcher la fermeture du cinéma, le collectif pour sa sauvegarde oganise un sit-in ce soir devant les caisses. Installé sur la proue du centre commercial Italie 2, dans un bâtiment moderne construit en 1992 abritant une résidence hôtelière et des bureaux, le Gaumont Grand Ecran Italie possédait à son ouverture la plus grande toile d’Europe et a encore la plus vaste de la capitale. Son propriétaire, la société Europalaces, issue de la fusion entre les réseaux d’exploitation Pathé et Gaumont, invoque le déficit chronique et la concurrence des multiplexes. Deux magasins, H & M et Habitat, doivent remplacer le cinéma. Ces enseignes, déjà très présentes dans la capitale, s’ajoutent aux cent trente boutiques d’Italie 2. Pour l’association Sauvons le Grand Ecran (http://sau vonslegrandecran.free.fr), Gaumont a délibérément laissé couler la salle. « Rien n’est fait pour sa rentabilité : ni avant-premières, ni location de l’auditorium pour des événements et les films grand public ne sont pas programmés en version française », souligne sa présidente, Marie-Brigitte Andrei. L’association s’apprête à déposer un référé auprès du tribunal administratif pour contester la fermeture. Cinéphiles, riverains et commerçants dénoncent l’absence de projet culturel alternatif pour le quartier et redoutent la baisse d’animation les soirs et week-ends. L’Hôtel de Ville a annoncé hier « regretter l’annonce de la fermeture de cette salle emblématique ». S. Caillat

les chiffres 848 fauteuils, dont 652 dans la grande salle, c’est le nombre de places du cinéma. 240 m2, la taille de l’écran de la grande salle. 270 000 entrées au cours de l’année 2005. –50 % La baisse de fréquentation du Grand Ecran en 2004. +191 % C’est la hausse de fréquentation lors de la diffusion d’Harry Potter en VF début décembre 2005. 10 000 signatures recueillies par la pétition «Sauvons le Grand Ecran Italie».