«La Mairie de Paris doit s’opposer à la fermeture»

© 20 minutes

— 

Ancien maire (UMP) du 13e arrondissement et conseiller de Paris. Comment expliquez-vous la fermeture annoncée du Grand Ecran Italie ? Lorsque la salle était exploitée par Gaumont, il y a cinq ans, elle était rentable. Depuis la fusion avec Pathé, Europalaces ne fait plus d’effort pour faire la promotion de la salle. Quelles solutions alternatives proposez-vous ? Tant que le cinéma n’est pas détruit, rien n’est irrémédiable. La fermeture risque de créer un vide d’animation dans le 13e et dans tout le sud de Paris. Vous dénoncez l’absence de réaction des politiques... La Mairie de Paris doit faire respecter le cahier des charges signé en 1991, qui oblige le propriétaire à participer à l’animation du quartier jusqu’en novembre 2006. Et ainsi s’opposer à la fermeture. Après cette date, il sera trop tard, la Ville n’aura plus aucun moyen de pression sur Europalaces. Recueilli par S. C.