En 2006, les projets sortent de terre

© 20 minutes

— 

L’année 2006 verra aboutir de nombreux projets d’envergure attendus de longue date. Le musée du quai Branly, désiré par Jacques Chirac et dessiné par Jean Nouvel, et le tramway des Maréchaux sud, symbolique de la nouvelle politique de transports de Bertrand Delanoë à Paris, seront deux moments forts de ces douze prochains mois. Voici une sélection, non exhaustive, d’une dizaine d’inaugurations attendues en Ile-de-France. Transports n Le tramway des Maréchaux La première partie du tramway des Maréchaux sera achevée à la fin de l’année. D’une longueur de près de 8 kilomètres, elle desservira 17 stations entre le pont du Garigliano (15e) et la porte d’Ivry (13e). Même si le projet avait été lancé sous Jean Tiberi, ce tramway est l’un des chantiers les plus emblématiques de la nouvelle politique parisienne de déplacement initiée par Bertrand Delanoë. Et la fin du chantier signifiera une bouffée d’oxygène pour les riverains, englués dans les travaux depuis plus de deux ans. n Le CDG Val C’est une petite révolution pour l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle : à l’automne, un métro interne gratuit, le CDG Val, desservira les trois terminaux de l’aéroport, et permettra d’aller d’un bout à l’autre de la plate-forme en huit minutes, contre vingt-cinq actuellement. Culture-loisirs n Le musée du quai Branly (7e) L’ouverture du musée des Arts et Civilisations d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques, le 23 juin, sera l’un des événements culturels phares de 2006. Porté personnellement par Jacques Chirac depuis son arrivée à l’Elysée, ce musée des arts premiers ou primitifs s’établira sur un emplacement prestigieux, quai Branly (7e), le long de la Seine. Construit par l’architecte Jean Nouvel après un concours international, le bâtiment ressemblera à une longue passerelle au milieu des arbres, avec des couleurs chaudes et des façades végétales. Les collections permanentes (300 000 objets), classées par zones géographiques, seront consacrées aux rites et arts de très nombreuses sociétés traditionnelles. n Le musée d’Art moderne (16e) Fermé pour des travaux de mise en conformité depuis 2003, le musée d’Art moderne de la Ville de Paris, situé à côté du Palais de Tokyo, avenue du président Wilson (16e), rouvrira ses portes le 26 janvier. Ses collections avaient été réparties dans les mairies d’arrondissement le temps de la rénovation. n La piscine flottante au pont de Tolbiac (13e) Treize ans après que le bassin Deligny a sombré en face de la Concorde, les Parisiens vont de nouveau pouvoir nager sur la Seine. La 34e piscine de la capitale, une barge amarrée au pied de la Grande Bibliothèque (13e), mesurera 25 mètres sur 10. Avec sa pataugeoire pour les enfants, ses deux saunas, son hammam, son centre de remise en forme, sa plage et son café, elle sera un véritable complexe de loisirs aquatiques. Grâce à son toit coulissant, translucide, la piscine pourra rester ouverte durant l’hiver et en cas d’intempérie. Son inauguration est prévue à l’occasion de la Fête de la musique, le 21 juin. n L’aquarium du Trocadéro (16e) Celui qui fut le plus grand aquarium du monde lors de son inauguration en 1878 doit rouvrir ses portes au cours du premier trimestre, après vingt ans de sommeil. Situé derrière le palais de Chaillot, le long des jardins du Trocadéro, le Grand Aquarium de Paris sera bien plus ambitieux que son ancienne version, avec, outre de nombreux bassins, des espaces de projections cinématographiques, où seront reconstituées des ambiances océaniques. n Cinémas à la Défense (92) Avec pour ambition d’être le premier multiplexe de la région, devant le Ciné-cité des Halles (1er), UGC ouvrira en avril un ensemble de seize salles au sein du centre commercial Les Quatre Temps, à la Défense. Urbanisme n Périphérique couvert aux Lilas (20e) La couverture du périphérique au niveau de la porte des Lilas (20e) est le plus gros chantier réalisé sur le boulevard circulaire depuis vingt ans. Il sera achevé à la fin de l’année. La dalle accueillera plusieurs constructions (cinéma, logements). n Un parc de la cour du Maroc (19e) Petit par la taille, mais important pour la symbolique qu’il représente. Le parc de la cour du Maroc (baptisé les « Jardins d’Eole »), qui verra le jour à la fin de l’année le long des voies de chemin de fer, est censé venir pallier le déficit d’espaces verts dans le 18e arrondissement. Des terrains de sports, des aires de jeux, mais aussi une crèche, y seront construits. Commerce n Domus, tout pour la maison Premier centre commercial français entièrement dédié à l’équipement de la maison, Domus ouvrira ses portes à la fin du premier trimestre 2006 à Rosny-sous-Bois (93). D’une surface de 55 000 m2, il accueillera 130 boutiques, et doit permettre la création de 1 000 emplois. Sophie Caillat et Mickaël Bosredon

priorité piétons En complément des quartiers verts, où la place de la voiture est réduite, la Ville de Paris a aménagé certains grands axes de la capitale afin de donner la prioritéaux vélos, piétons et bus. L’achèvement, courant 2006, des travaux boulevard Magenta (10e) et avenue Jean-Jaurès (19e), devrait soulager les automobilistes exaspérés par les embouteillages.