Jeudi Noir obtient un nouveau sursis

— 

L'arrivée d'un nouveau protagoniste dans l'affaire opposant le collectif Jeudi Noir à Axa a provoqué hier un nouveau report du procès en référé. L'assureur avait demandé l'expulsion des squatteurs occupant depuis fin décembre leur immeuble du 22, avenue Matignon (8e). Mais l'engagement dans la procédure d'une société propriétaire de deux parkings dans l'immeuble a contraint la présidente du tribunal d'instance du 8e à renvoyer l'audience au 4 février. Celle-ci s'est ainsi rangée pour partie aux arguments de l'avocat de Jeudi Noir, qui demandait « un report jusqu'au 18 février pour un défaut de procédure ». « Une première victoire » pour le collectif, alors que la société aux parkings « souhaite faire constater qu'il n'y a pas eu d'effraction au moment de l'arrivée des squatteurs. Cette situation est le fait d'Axa et ses manquements », selon Me Patrick Malaizé, avocat de la société propriétaire des parkings. Une bonne nouvelle pour Jeudi Noir qui bénéficie ainsi d'un soutien inattendu.Lauren Horky