la complexité de l'Occupation allemande à Paris décryptée

— 

A. GELEBART / 20 MINUTES

« Montrer la vie quotidienne des Parisiens sous l'Occupation », c'est l'objectif de l'exposition qui se tient depuis hier et jusqu'au 9 janvier au réfectoire des cordeliers (6e). Contrairement à l'exposition « Les Parisiens sous l'Occupation » de la bibliothèque historique de la Ville de Paris, qui avait fait scandale en 2008 en ne présentant que des photos de propagande nazie d'André Zucca, cette nouvelle expo est « multi-sources », précise la commissaire Alya Aglan. « A Paris, entre 1940 et 1944, ont coexisté les Parisiens, les Allemands et le régime de Vichy. » Les 200 photos présentées, dont certaines sont inédites, ainsi que quelques objets – comme le radio-émetteur du communiste Jacques Duclos – permettent de comprendre la façon dont les Allemands se mettaient en scène dans un Paris idéalisé, « cartepostalisé » à travers des outils de propagande. Ils montrent aussi la réalité crue de l'Occupation avec ses coupons alimentaires et son lot de rafles, de spoliations et de morts.Alexandre Sulzer