Le château de Versailles prépare sa nouvelle année

Hélène Colau

— 

Le château et les jardins vont accueillir de nombreuses manifestations culturelles.
Le château et les jardins vont accueillir de nombreuses manifestations culturelles. — J.-C. DIAYE / SIPA

Après une année 2010 satisfaisante, où la fréquentation du château de Versailles a bondi de 10 %, les grands chantiers et la programmation culturelle de l'année à venir ont été présentés hier.

Expositions. Six sont programmées en 2011, dont « Trônes en majesté », dès février, et « Fashion Victim », qui exposera des modèles de couturiers inspirés par les XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. Côté art contemporain, pas de polémique aussi aiguë que celle provoquée cette année par l'expo Murakami : les sculptures monumentales de l'artiste français Bernar Venet resteront dans les jardins.

Histoire. Une galerie de l'histoire du château va être créée dans l'aile Nord. Elle retracera les transformations de Versailles au cours des siècles.

Spectacles. 183 concerts sont prévus dans l'année. En juin et juillet, le festival « Venise Vivaldi Versailles » transportera le château en Italie, avec plusieurs représentations d'opéra, une parade de gondoles et un grand carnaval. En revanche, c'en est fini des gradins qui étaient installés l'été au bord du bassin de Neptune, jugés disgracieux.

Restauration. L'accent sera mis sur les « grands décors ». Les stucs et peintures du salon de Mercure vont par exemple retrouver leur éclat. Les efforts d'ameublement se poursuivront, notamment dans le salon des jeux de Louis XIV.

Valorisation économique. L'Hôtel du Grand Contrôle a été rendu à l'Etablissement public de Versailles en 2008. Il était alors très dégradé. Une entreprise privée a été choisie pour l'occuper : elle doit réaliser environ 5,5 millions d'euros de travaux en 2011. En échange, elle pourra transformer l'endroit en un hôtel de charme, avec vue sur les jardins. Son ouverture est prévue début 2012.

Hors les murs. Le château va mettre en place une collaboration avec le Musée des Beaux-Arts d'Arras (Pas-de-Calais). La première expo d'objets des collections versaillaises pourrait être consacrée aux carrosses.