Un étudiant de 21 ans meurt électrocuté sur les rails du métro

William Molinié

— 

La soirée très alcoolisée a viré au drame. Un étudiant d’une école de management parisienne a été retrouvé électrocuté samedi matin à 6h30 sur les rails de la ligne 5 à la gare d’Austerlitz.
 
La soirée, organisée par les «anciens» de l’école, était l’une «des plus attendues de l’année». Surnommée «la Der», la soirée avait déjà rencontré des problèmes les années précédentes. «L’école l’avait interdite l’année dernière», témoigne un ancien élève. Ce dernier, sous couvert d’anonymat, raconte l’existence d’un «couloir de la mort», «où l’on organise une rangée et on fait passer au milieu les bizuths. On leur tend alors des verres remplis d’alcool. Cette soirée est un open-bar», précise-t-il.

Accompagné jusqu'à la station Odéon

D’après nos informations, le jeune homme de 21 ans, sorti vers 5h30 de la discothèque des 4 Vents, en plein coeur du quartier latin, aurait été accompagné jusqu’au niveau de la station Odéon. Une heure plus tard, son corps électrocuté était retrouvé en gare d’Austerlitz. Une enquête a été ouverte. «On ne sait pas s’il a tenté de traverser les voies, s’il est tombé tout seul ou si on l’a poussé», explique-t-on à la préfecture de police de Paris (PP). Le trafic a été interrompu jusqu’à 8h30.  
 
«Les parents sont accablés. Je suis aussi démuni que les familles. C’est une injustice», confie le directeur général l’école. «A aucun moment, l’école ne cautionne les open-bars. C’est dommage que les étudiants aient besoin d’expulser de cette façon en perdant le sens de la fête. Je subis ce phénomène», ajoute-t-il.
 
Le corps de l’étudiant a été transféré à l’institut médico-légal de Paris en vue d’une autopsie pour en savoir davantage sur les circonstances de son décès, précise-t-on de source policière.