La fourrière libère sans frais

Alexandre Sulzer

— 

Beaucoup d'automobilistes ont été contraints mercredi d'abandonner leur voiture.
Beaucoup d'automobilistes ont été contraints mercredi d'abandonner leur voiture. — B. TESSIER / REUTERS

Après la pagaille sur les routes, le petit cadeau d'excuse. La préfecture de police de Paris (PP) a indiqué samedi que « les restitutions de véhicules, qui auraient été mis en fourrière à l'occasion de l'épisode neigeux des 8 et 9 décembre, notamment pour faciliter les opérations de déneigement, sont effectuées à titre gratuit ».

Une promesse du ministre

de l'Intérieur
Elles ne « donneront lieu à aucune perception de quelque nature que ce soit », complète la police. Et ce, « conformément aux instructions de monsieur Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur ». Celui-ci s'était en effet engagé jeudi sur RTL à ce qu'il n'y ait « pas de PV pour les voitures mal garées ou abandonnées à cause de la neige ».Mercredi et jeudi dernier, de nombreux automobilistes franciliens avaient été contraints d'abandonner leur véhicule sur la route, notamment sur la N118. Une polémique avait alors commencé à gonfler puisque des cas de voitures mises en fourrières ou verbalisées pour mauvais stationnement avaient été médiatisés. La PP a précisé que la remise gratuite des véhicules concernait les huit départements franciliens et que la mesure s'appliquait aussi bien aux droits d'enlèvement et de garde qu'au timbre-amende. Contactée par 20 Minutes, la PP n'a toutefois pas pu préciser si cette mesure s'appliquait aussi aux voitures qui auraient été simplement verbalisées sans être emmenées pour autant à la fourrière.
Toute réclamation doit être adressée à l'adresse suivante : préfecture de police, direction des transports et de la protection du public, bureau des fourrières, 36 rue des Morillons, 75015 Paris. Téléphone : 0 821 00 25 25.
Mail : pp-cabinet@interieur. gouv.fr