viré parce qu'opposé au tout halal ?

— 

Il travaillait chez Quick depuis 20 ans. Michael Doucet, ancien directeur du restaurant de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), assure avoir été licencié en septembre dernier parce qu'il refusait que son établissement fasse partie des 12 en Ile-de-France qui proposent exclusivement de la nourriture halal. Une évolution de l'offre qui était intervenue au cours du même mois que sa révocation. Après une tentative de conciliation qui a échoué, Michael Doucet vient de porter plainte contre son ancien employeur pour licenciement abusif et discrimination. Chez Quick, on confirme qu'une « procédure de jugement prud'homal est en cours ». « En juillet 2010, cet ex-directeur, qui avait déjà reçu en 2009 un avertissement pour faute de gestion […], a fait l'objet d'une mise à pied. En septembre, il a été licencié pour défauts de contrôle et d'actions correctives constitutifs d'un préjudice financier », justifie la direction. Autant de « broutilles » selon l'intéressé. Jugement en juillet.Alexandre Sulzer