Des pompiers en uniforme dans une revue pornographique

SCANDALE La revue «Hot vidéo» publie un reportage assez équivoque...

William Molinié

— 

Des pompiers ont joué à l'acteur porno.
Des pompiers ont joué à l'acteur porno. — HOT VIDEO

«S'il s'avère que ce sont de vrais pompiers en exercice, ils n'ont rien à faire chez nous», s'indigne le lieutenant-colonel Patrick Heyraud, secrétaire général de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers. Objet du courroux? Les 14 pages publiées dans la revue pornographique Hot Video du mois de novembre, présentant des pompiers aux visages floutés et aux corps dénudés dans des positions très équivoques avec 4 actrices X. La revue entend révéler «des vérités qui dérangent» au moment où trois sapeurs-pompiers d'Abbeville (Somme) sont soupçonnés d'avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de 17 ans dans leur caserne l'été dernier.

«Indigne des valeurs des pompiers»

D'après la rédaction de la revue, la rencontre s'est déroulée dans une «ancienne caserne relookée» de la région parisienne. Des camions et des lances ont été loués à une entreprise spécialisée dans les décors de cinéma. Dans l'interview, un pompier de 24 ans raconte sous couvert d'anonymat avoir déjà «participé à une quarantaine de baises en groupe. Dans certaines casernes, c'est un peu "la" préoccupation de la semaine», poursuit-il.

«Au début, ils étaient timides. Puis, ils se sont lâchés avec les actrices», confie Paul Jérôme, l'auteur de l'article. «C'est indigne des valeurs des pompiers», s'époumone le lieutenant-colonel, qui n'exclut pas de porter plainte pour «détournement de l'image du sapeur-pompier».