Un éditeur attaqué par le marché St-Pierre pour un polar

M.G.

— 

Ils réclament deux millions d'euros de dommages et intérêts. Aujourd'hui la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris accueillera l'audience d'une affaire qui oppose les propriétaires du marché Saint-Pierre (18e) aux éditions Parigramme. Les premiers reprochent au second d'avoir publié en 2009 un polar intitulé « Aux malheurs des dames », dont l'intrigue se déroule au marché Saint-Pierre, qui nuirait à leur image. Ils estiment les histoires relatées diffamatoires et injurieuses, et demandent réparation pour le préjudice subi et le retrait du livre. Côté Parigramme, on tombe des nues. « C'est une fiction, qui n'a par définition aucune relation avec la réalité. Le marché Saint-Pierre nous reproche d'avoir raconté des choses qui ne sont pas réelles. Nous sommes bien d'accord ! », selon François Besse, l'éditeur. « La seule réalité de mon livre, ce sont les murs et les rues. Cela fait réfléchir, et j'ai mis mon prochain projet, qui devait se dérouler dans le 11e, entre parenthèses », se défend l'auteur.