La Monnaie bientôt rendue au public

Julien Solonel

— 

Une fois le bâtiment du quai de Conti rénové, les visiteurs pourront assister à la frappe.
Une fois le bâtiment du quai de Conti rénové, les visiteurs pourront assister à la frappe. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Avis aux collectionneurs. Les pièces qui sortiront aujourd'hui des ateliers de la Monnaie de Paris valent leur pesant d'or. Ces rondelles d'argent à l'effigie du centre Pompidou seront en effet les dernières à être frappées avant le lancement d'un vaste chantier de réaménagement.

Découvrir toutes les étapes

de la fabrication d'une pièce
Le site historique du quai de Conti (6e), qui ne produit plus la monnaie en circulation mais fabrique chaque année quelque 100 000 pièces de collection, connaîtra une rénovation complète d'ici à 2013. L'objectif : « transformer une sorte de Fort Knox [la base militaire qui abrite la réserve d'or des Etats-Unis] en un lieu largement ouvert au public », précise Christophe Beaux, le directeur de la Monnaie. Finis les ateliers repliés sur eux-mêmes où résonne à intervalles réguliers le bruit lourd de la frappe. Les machines, qui impriment leur marque sur le métal grâce à une pression de 2 500 tonnes, réintégreront le cœur du bâtiment. Là, les visiteurs pourront découvrir en direct toutes les étapes de la fabrication d'une pièce, de la fonte jusqu'aux dernières retouches, ainsi que de multiples métiers d'art : graveur, estampeur, patineur… Le projet, baptisé MétaLmorphoses, prévoit également des accès sur le quai de Conti, la rue Génégaud et la place Condorcet, ainsi qu'un vaste jardin intérieur. « Nous voulons que la Monnaie devienne un lieu de passage, un vrai village, qui comprendra un espace d'expositions temporaires, mais aussi des boutiques de design, d'ameublement ou d'art de la table », ajoute Christophe Beaux. Le chantier coûtera 15 millions d'euros, entièrement pris en charge par l'entreprise publique. Première étape début 2012, avec l'ouverture du restaurant du chef multi-étoilé Guy Savoy.