Un lycéen blessé à Montreuil par un tir de flash-ball

— 

Une vidéo a été tournée à Montreuil, hier.
Une vidéo a été tournée à Montreuil, hier. — RUE89

La mobilisation des lycéens contre la réforme des retraites a donné lieu hier à des affrontements contre la police en Ile-de-France. Notamment à Montreuil (Seine-Saint-Denis), devant le lycée Jean-Jaurès où plusieurs dizaines de lycéens de la ville s'étaient donné rendez-vous dans la matinée. « Un mineur de 16 ans a été blessé au visage par un tir de flash-ball », a annoncé à 20 Minutes Véronique Bourdais, l'adjointe à la sécurité (Verts), évoquant 7 tirs de flash-ball à la suite de « jets de projectile contre les forces de l'ordre ». La préfecture de Seine-Saint-Denis a confirmé l'incident et précisé que l'inspection générale des services (IGS) avait été saisie. D'autres affrontements entre jeunes et policiers se sont produits devant les lycées Paul-Eluard à Saint-Denis et à Argenteuil (Val-d'Oise) où les forces de l'ordre ont dispersé plusieurs manifestations après que du matériel urbain a été dégradé, a détaillé une source proche de l'enquête». « Nous ne saurions accepter que les mouvements revendicatifs puissent servir de prétexte à des individus prêts a en découdre », a dénoncé Alliance, le deuxième syndicat de gardiens de la paix, réclamant par ailleurs des « moyens de défense ». « Certains blocages risquent de dégénérer en début d'émeutes urbaines », a averti l'inspecteur d'académie de Créteil (Val-de-Marne), Daniel Auverlot.W. M
Lire aussi page 8.