Gonesse a déjà un plan en 3D pour accueillir Roland Garros

— 

La ville de Gonesse a présenté vendredi un film en 3D, où elle esquisse ses projets pour le stade de Roland Garros.
La ville de Gonesse a présenté vendredi un film en 3D, où elle esquisse ses projets pour le stade de Roland Garros. — EPA PLAINE DE FRANCE / DAILYMOTION

Un autre Roland-Garros est possible. Gonesse y croit dur comme fer. La ville du Val-d'Oise, qui a déposé le 28 avril dernier un dossier de candidature pour accueillir le tournoi de Roland-Garros, a dévoilé vendredi un film de synthèse de ce que pourrait être le tournoi en 2016. Confrontée au manque d'espace ente les murs de la Porte d'Auteuil, la FFT recherche, depuis fin 2009, un nouvel emplacement et a parlé de s'exporter en banlieue. Versailles, Gonesse, Marne-la-Vallée et bien sûr l'actuel site – la Ville de Paris a fait de nouvelles propositions – se sont immédiatement mises sur les rangs. Si Versailles a un temps paru l'hypothèse la plus probable en dehors du périphérique, l'idée a été abandonnée, car les terrains pour construire les cours ne seront pas libre à temps. Gonesse s'est donc engouffrée dans la brèche, même si ses chances de l'emporter restent extrêmement faibles. Il semblerait que la FFT soit en effet en train de trouver un accord avec la Mairie de Paris, en annexant notamment des terrains sur le site tout proche de Jean Bouin. La fédération doit faire son choix définitif en février 2011.
William Molinié et Magali Gruet