La RATP ne rigole pas avec Bettencourt

POLEMIQUE L'affiche de la pièce de théâtre satirique «Le Banier de crabe» a été interdite...

Julien Solonel

— 

Qui sont les protagonistes du feuilleton politico-judiciaire qu'est l'affaire Bettencourt?
Liliane Bettencourt
87 ans, héritière de L’Oréal
La veuve d’André Bettencourt, ancien ministre des Affaires culturelles et des Affaires étrangères est aujourd’hui la femme la plus riche de France. Des enregistrements pirates la soupçonnent de fraude fiscale.
Qui sont les protagonistes du feuilleton politico-judiciaire qu'est l'affaire Bettencourt? Liliane Bettencourt 87 ans, héritière de L’Oréal La veuve d’André Bettencourt, ancien ministre des Affaires culturelles et des Affaires étrangères est aujourd’hui la femme la plus riche de France. Des enregistrements pirates la soupçonnent de fraude fiscale. — AFP

Cachez ce dessin que je ne saurais voir... Comme l'a révélé Le Canard enchaîné mercredi, les usagers du métro n'auront pas le droit de découvrir l'affiche de la pièce «le Banier de crabes», qui se joue actuellement au théâtre des Deux ânes (18e).

«De la censure arbitraire»

Et pour cause: Médias transports, la régie publicitaire de la RATP, l'a refusée au motif qu'elle mettait dans le même panier deux personnalités de l'Etat (Nicolas Sarkozy et Eric Woerth) et deux personnes mises en examen dans le cadre de l'affaire Bettencourt (Patrice de Maistre et François-Marie Banier). «Nous avons un devoir de neutralité», justifie Média transports qui invoque le caratère potentiellement «diffamatoire» de l'affiche.

>> Vous êtes un peu perdu dans l'affaire Bettencourt? Tout ce qu'il faut savoir, c'est par là

Cette décision ne fait pas du tout rire Jacques Mailhot, directeur des Deux ânes et auteur de la pièce. «C'est de la censure très arbitraire! Nous avons déjà fait des affiches plus dérangeantes, c'est totalement disproportionné», estime le satiriste, qui envisage de poursuivre Média transports.