l'ouverture de salles de shoot en débat dans la capitale

— 

PS et Verts sont pour les  salles de shoot.
PS et Verts sont pour les salles de shoot. — G. VARELA / 20 MINUTES

Le débat continue pour l'ouverture de salles de consommation de drogue à Paris. Hier les Verts parisiens organisaient une conférence en présence d'acteurs de la vie associative. Ils militent pour l'ouverture de salles à titre d'expérimentation. « Depuis des années on fait de la répression et ça n'a pas marché, explique Sylvain Garel, co-président du groupe Les Verts au Conseil de Paris. Le problème maintenant est d'éviter que les situations ne deviennent invivables. » Le projet comprend l'ouverture de 3 salles, deux à Paris et une à Saint-Denis (93), idéalement fin 2011. Ces lieux s'adressent aux toxicomanes qui consomment dans la rue. « On comprend les inquiétudes des riverains, lance Pierre Chappard, Co-président d'Act Up. Mais ces salles viennent plutôt résoudre un problème existant. » La Mairie est favorable à l'ouverture de salles de shoot. Pour Jean-Marie le Guen, adjoint (PS) chargé de la santé publique, « ces salles sont utiles pour la tranquillité et la santé publique. Nous attendons l'accord du gouvernement, ce projet n'a pas de sens sinon. Il faut le faire en liaison avec les forces de police. » L'UMP s'oppose à l'ouverture de ces salles. « Les centres d'injection ne sont pas une réponse adaptée et acceptable », explique le groupe dans un communiqué. Un débat sur la question aura lieu au prochain Conseil de Paris.
Cécile Rabeux