Les vols avec violence explosent

Hélène Colau

— 

La présence policière a été renforcée dans certains quartiers.
La présence policière a été renforcée dans certains quartiers. — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Après huit ans de baisse ininterrompue, la délinquance a augmenté cette année à Paris. Elle a progressé de 1,2 % au cours des huit premiers mois de 2010, de 9 % pour les seules violences aux personnes. Et ceci alors que dans l'ensemble de l'agglomération, la délinquance a baissé de 1,6 %. Dans une note interne, la préfecture de police estime que cette situation n'est « pas acceptable ».

Vols avec violence
Si l'augmentation globale de la délinquance reste limitée, la préfecture de police a constaté une montée en flèche des vols avec violence sans arme à feu (+ 29 %). « On constate davantage d'agressions sur la voie publique, notamment dans le 8e arrondissement, où les gens sortent, remarque Nicolas Comte, secrétaire général du syndicat de policiers Unité SGP-FO. La délinquance va là où il y a des délits à commettre. L'augmentation des vols avec violence est peut-être aussi liée aux objets technologiques, comme les iPhone et les iPad, tentants pour les malfaiteurs. » La préfecture de police a par conséquent activé un « plan de renfort » : la présence des policiers en civil a été renforcée dans le 8e arrondissement et dans l'est de la ville. « La seule solution, c'est d'occuper le terrain, reprend Nicolas Comte. Ces dernières années, la banlieue a été mieux quadrillée : résultat, la délinquance y a baissé. On remarque tout de même qu'il y a de plus en plus de mineurs impliqués. Ce n'est plus seulement un problème de police, mais aussi de justice et d'éducation. »
L'adjoint (MRC) au maire de Paris chargé de la sécurité, Georges Sarre, se refusait hier à tout commentaire. Dans son entourage, on évoque « une réunion partenariale avec la préfecture de police, prévue vendredi prochain », lors de laquelle le problème doit être abordé. Sans pour autant dramatiser : « d'ici à la fin de l'année, le constat peut-être différent », rappelle-t-on à la préfecture de police.

élucidation

Le nombre de cambriolages et de vols à la tire a également augmenté. Mais pour ce dernier type d'affaires, le taux d'élucidation a progressé de 38 %. La lutte contre le vol à la tire était l'une des priorités de la police.