Le retour du drapeau volé à la libération

— 

Soixante-cinq  ans après avoir été subtilisé par un soldat américain, le drapeau Français suspendu sous l'Arc de Triomphe à la Libération a fait sa réapparition en Ardèche. Il a été remis samedi à une délégation parisienne, à l'occasion des journées du patrimoine. La cérémonie avait lieu dans la commune de Chandolas, décorée pour l'occasion. Ce drapeau tricolore de 18 m2 avait été accroché par les sapeurs pompiers résistants le 25 août 1944, à la veille du défilé du général de Gaulle sur les Champs-Elysées. En juillet 2008, le GI américain pris de remords avait remis le drapeau à Armand Lourdin, un Ardéchois qui vit depuis 30 ans à New-York. Il avait pour mission de le remettre à la France. Ce dernier l'avait alors envoyé à Alain Mahey, maire de Chandolas. « Il a fallu un an pour l'authentifier, grâce à des images, des témoignages », raconte l'élu. De retour dans la capitale, plus de 60 ans après son départ, le drapeau va venir enrichir le fonds du musée de la Libération.