le Vélib' a trouvé son rythme de croisière

TRANSPORT Le nombre d'abonnés longue durée se stabilise pour les vélos en libre-service parisiens...

Alexandre Sulzer

— 

160 000 personnes ont un abonnement annuel à Vélib' à Paris et en proche couronne.
160 000 personnes ont un abonnement annuel à Vélib' à Paris et en proche couronne. — S. POUZET / 20 MINUTES

Un peu plus de trois ans après le lancement du Vélib', le système de vélos en libre service semble «avoir atteint son rythme de croisière», selon la Ville de Paris. «Depuis 4 à 5 mois, le nombre d'abonnés longue durée est stabilisé autour de 160.000», rapporte Annick lepetit, adjointe au maire (PS) de Paris en charge des transports.

Un pic d'abonnés en 2008

De quoi rassurer l'élue qui voyait le nombre d'abonnés s'éroder progressivement depuis un pic à 200.000 en 2008. Et ce, malgré l'extension du système en proche banlieue en 2009. «Vélib' a bénéficié au début d'un effet de curiosité que l'on observe dans toutes les autres villes où un système de vélos en libre service a été implanté», veut croire Annick Lepetit.

La lassitude des usagers ne serait donc pas liée aux nombreux problèmes d'usure et de vandalisme rencontrés par Vélib'. Pourtant, en juillet 2009, 8.000 vélos avaient déjà été volés (sur un parc total de près de 20.000). Et 16.000 dégradés (dont la moitié l'étaient tellement qu'ils n'étaient pas réparables).

La situation était devenue telle qu'en novembre dernier, un avenant au contrat entre la Ville et JC Decaux avait été signé: Paris s'engageait à prendre en charge le remplacement non plus de 20 mais de 25% du parc des vélos. Un engagement financier considérable puisque la Ville paye 400 euros chaque vélo remplacé sur un coût à l'unité de 600 euros (la différence est aux frais de JC Decaux).

«On ne touchera pas aux abonnements annuels»

Le rythme des dégradations se serait toutefois ralenti en 2010. Selon JC Decaux, seuls 8.432 auraient été volés depuis trois ans, mais à peine 400 cette année! Un chiffre que même la Ville semble ne pas prendre vraiment au sérieux. A peine 4.000 vélos auraient été dégradés depuis juillet 2009. «Depuis la signature de l'avenant, la réactivité de JC Decaux s'est améliorée nettement, confirme la Ville. Un vélo dégradé reste beaucoup moins longtemps dans une station sans être réparé.»

La qualité de service se serait aussi améliorée. Il y aurait moins de stations vides dans les quartiers périphériques et le temps d'attente téléphonique pour joindre un opérateur se serait réduit. De quoi justifier une prochaine augmentation des tarifs? «On ne touchera pas aux abonnements annuels, rassure-t-on au cabinet d'Annick Lepetit. En ce qui concerne les abonnements à la journée ou à la semaine, c'est plus compliqué...»

Rando

La «Vélibienne», première rando organisée en Vélib' à Paris a lieu ce dimanche. Elle est ouverte à tous les plus de 14 ans. Départ à 14 h depuis Saint-Ouen, Vincennes, Malakoff ou Neuilly. Plus d'infos sur http://blog.velib.paris.fr.