Une piscine verte à Levallois

— 

Le centre aquatique de Levallois-Perret (92) chauffe ses bassins grâce aux eaux usées. Ce système, déjà connu en Suisse ou en Allemagne, a été inauguré vendredi. La chaleur des eaux usées, d'une température comprise entre 11 et 20 degrés, est récupérée grâce à un échangeur de chaleur et transportée jusqu'au centre aquatique. Ce système baptisé degrés bleus a été mis en place en février par la Lyonnaise des eaux, une filiale de Suez Environnement. Une première, selon les concepteurs. Il permet une économie d'énergie de 24 % à la ville, et diminue de 66 % les émissions de gaz à effet de serre pour le maintien de la température des bassins. La ville réalise aussi une économie de 48 000 € par an, pour un investissement total de 474 000 €. Ce dispositif a été financé en partie par l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et par la région. Selon Suez Environnement, d'autres villes dont Nanterre et Paris, ont décidé de suivre cet exemple. Une étude est aussi en cours pour chauffer les bâtiments de l'Elysée avec le même procédé.