Rédécouvrir Paris, le nez en l'air

Hélène Colau

— 

On passe devant tous les jours sans vraiment les voir. Une drôle d'inscription sur un mur, un puits oublié, un dragon embusqué dans une ruelle…Parisien depuis cinquante-cinq ans, Philippe Gardères n'a toujours pas cessé de s'en émerveiller. Cela fait un an qu'il partage les beautés cachées de la capitale sur son site www.parislenezenlair.fr.

Chemin semé d'énigmes
« Paris est un ensemble de villages avec chacun son histoire, son architecture, rappelle-t-il. J'avais envie de montrer ce qu'on n'a pas le temps de voir lors d'une visite touristique. » Philippe Gardères a élaboré vingt-six balades, des Batignolles à Bastille, de Montparnasse à Belleville. Sur chaque parcours, qui dure d'une à trois heures (« si on prend son temps »), des énigmes font deviner l'étape suivante. Pour en trouver la clef, lever le nez du pavé est obligatoire.
Les amateurs d'Histoire et d'histoires ne seront pas en reste : le site recense des centaines d'anecdotes sur la ville. On apprend ainsi que le 13e arrondissement a écopé de ce numéro parce que le 16e le jugeait infamant ou que l'emplacement de la guillotine est toujours bien visible, rue de la Roquette (11e). Et pour ceux qui voudraient aller plus loin, Philippe Gardères prévoit pour septembre une première « balade organisée », dans Montmartre. Suivez le guide !