Plus de chiffres de régularité

— 

Le syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) va diffuser tous les trimestres sur son site internet un point sur les indicateurs de régularité et de qualité de service des transports en Ile-de-France, a-t-on appris vendredi. Critiqué récemment par la Chambre régionale des comptes sur son insuffisance d'information du grand public, le Stif publiera les chiffres bruts transmis par les opérateurs (RATP, SNCF). Sur la ligne 13 (Châtillon-Saint-Denis-Asnières Gennevilliers), qui concentre le plus de difficultés, la régularité a été de 90,8% seulement en 2009 (nombre réel de circulations rapporté au service commandé par le Stif aux heures de pointe). Elle s'est élevée en moyenne à 87,7 % en 2009 sur le RER A, obligeant la RATP et la SNCF à payer une pénalité totale de 1,23 million d'euros, 78 % sur le RER B (pénalité de 1,41 millions d'euros), 89,7 % sur le RER C, 84,7% sur le RER D et 95,2% sur le RER E. Le Stif va demander à la RATP d'engager l'étude de la généralisation des portes palières, vecteur de régularité, sur toutes les stations de la ligne 13, au lieu des 12 prévues.