Un départ en vacances pas de tout repos

— 

Le trafic a été fortement perturbé toute la journée de samedi à la gare d'Austerlitz.
Le trafic a été fortement perturbé toute la journée de samedi à la gare d'Austerlitz. — B. HORVAT / AFP

La gare d'Austerlitz s'est vite remise de son coup de foudre. La circulation est revenue à la normale, hier, après vingt-quatre heures de paralysie. Samedi matin, la foudre avait endommagé une caténaire à Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne. Le trafic des trains Corail vers le Sud-Ouest, le Centre et l'Espagne, ainsi que le RER C ont donc été très perturbés toute la journée, en ce premier week-end de départs en vacances. 40 000 voyageurs ont été affectés : 20 000 pour le trafic grandes lignes, 20 000 sur le RER C, direction Brétigny, Etampes, Dourdan. Les arrivées, elles, ont dû être déroutées vers les autres gares parisiennes, ce qui a entraîné des retards.

Une nuit d'enfer
« Les travaux effectués dans la nuit ont permis, conformément à ce qui était prévu, une reprise du trafic dimanche. les quatre voies de circulation qui passaient à Brétigny-sur-Orge, où la foudre a frappé, ont été récupérées et peuvent être de nouveau utilisées sans restriction », a précisé hier la SNCF. Les plus malchanceux ont sans doute été les 1 200 voyageurs de deux trains Teoz partis vendredi soir en direction de

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Aux effets de la foudre s'est ajoutée la panne d'une motrice, ce qui a immobilisé le train une partie de la nuit. En début de soirée, vendredi, la foudre est tombée sur un poste d'aiguillage à Melun (Seine-et-Marne), bloquant le trafic. La motrice est ensuite tombée en panne en rase campagne, dans le Loiret. Selon une voyageuse, le train aurait mis dix heures à rallier Clermont.
La SNCF s'est engagée à « rembourser intégralement ou échanger l'ensemble des voyages au départ ou à destination de Paris Austerlitz pour la journée du 3 juillet ». Dans les autres gares parisiennes, prises d'assaut, la situation est restée presque normale, avec des retards de seulement quinze à vingt minutes.