ils coûtent plus chers dès aujourd'hui

alexandre sulzer

— 

C'est aujourd'hui que les prix des transports en commun en Ile-de-France vont connaître une hausse sans précédent. A l'exception des zones 1-5 et 1-6, les abonnements mensuels augmentent de 3,80 €, soit un surenchérissement de 6,7 % pour les zones 1-2. Un taux bien au-dessus de l'inflation qui servait jusqu'alors de plafond. Le ticket T+ passe de 1,60 € à 1,70 € tandis que le carnet de 10 progresse de 11,60 € à 12 €. Toutes formules confondues, le coup de fièvre atteint 3,9 %.

Remous politiques
La raison invoquée par les élus socialistes et Verts, à l'initiative de la hausse ? La baisse des recettes du Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) provoquée par la crise économique. Car une part importante du budget est alimentée par le versement transport (VT), une taxe payée par tout employeur de plus de neuf salariés. Le manque à gagner est de 55 millions. Pour Jean-Paul Huchon, président (PS) du Stif, la hausse tarifaire était donc « incontournable ». Ce n'est pas l'avis de ses alliés communistes qui, hier, estimaient que Jean-Paul Huchon ne menait pas correctement la bataille contre le gouvernement pour exiger une augmentation du taux du VT par voie législative. Le PCF promet une pétition contre des tarifs « inacceptables ».